Site Overlay

07 regles basiques pour bien choisir votre nouvelle paire de lunettes

Utilisé aussi bien en accessoire de mode que pour des raisons médicales, le choix d’une paire de lunettes n’est pas toujours chose évidente. Puisque la forme des visages varie d’une personne à une autre, l’indécision et la confusion sont maitres mots une fois chez l’opticien. Alors, découvrez ici quelques conseils de base qui faciliteront votre choix de la monture idéale.

La ligne des sourcils

La toute première base importante et la plus visible si celle-ci n’est pas respectée est relative aux sourcils. En effet, il est important que le haut de la monture et/ou des verres en absence de cerclage tombe en dessous de vos sourcils. Cela dit, vos sourcils ne devront pas apparaitre à travers les verres ni être cachés par l’épaisseur de la monture. Sachez tout de même que la règle est un peu moins stricte vis-à-vis des lunettes de soleil ou si vous choisissez délibérément d’opter pour une monture oversize. La paire idéale suivra donc la ligne de vos sourcils ou légèrement à cheval. Les sourcils étant les lignes de l’expression, il serait dommage de cacher une part de votre personnalité alors que les lunettes sont faites pour au contraire la révéler.

Les cils

Vos verres ne doivent en aucun cas être en contact avec vos cils. C’est une gêne qui vous est peut-être déjà arrivée notamment si vous avez de longs cils. Les frottements sur les cils seront inconfortables, pourraient à la longue endommager vos verres et les saliront en permanence.

 

La largeur

Pensez à ne pas choisir une monture trop large ou trop étroite. Pour cela, assurez-vous que la largeur de la monture de bord à bord, ne soit supérieure à la partie la plus large de votre visage. En somme, ni inférieure, ni très supérieure à la largeur de vos tempes. Faites également bien attention de sorte que vos branches ne compriment pas vos tempes. Vous avez déjà probablement tous vu une personne garder la marque profonde des branches aux emplacements. Malheureusement, cela peut entrainer des blessures et des maux de tête.

Les pommettes

Concernant cette partie de votre visage, faites en sorte que la partie inférieure de votre monture (que ce soit le cerclage ou le verre) ne touche pas vos pommettes, surtout lorsque vous souriez. Un point essentiel pour une question de confort et d’esthétique.

Le nez

La monture idéale doit pouvoir bien se caler sur votre nez, sans faire pression sur ce dernier. En d’autres termes, les cercles peuvent suivre les ailes du nez : une nécessité pour le bon maintien, la stabilité sur votre visage et éviter d’éventuelles blessures.

Les écarts pupillaires

Vos yeux doivent absolument être centrés dans la largeur des verres. Si votre écart pupillaire est faible, optez pour des modèles au fond clair et bannissez les modèles trop larges. Par ailleurs, si votre écart pupillaire est important, préférez un modèle dont le fond est foncé.

Les branches

Très souvent négligées lors du choix de la monture, les branches influent sur le maintien et les angles d’inclinaison des verres : ce qui provoquera un impact sur votre vision. A contrario, des branches trop longues seront inconfortables et pourraient vous blesser.